MAI 1988 : "LE BAHUT" n° 10 TIRE A 500 EXEMPLAIRES..

MAI 1988 : "LE BAHUT" n° 10 TIRE A 500 EXEMPLAIRES..

Le N° 9 était paru en février.

Avec, au sommaire, la vie d'une nageuse, la vie d'une chanteuse, la vie du collège (Radio-Collège, le club photo), l'interview de Mgr Raffin, évêque de Metz et les rubriques habituelles (B.D, jeux et expression libre).

Pour "Le Bahut" N° 10, c'est "autre chose"... extrait de l'édito :

" Ce Numéro 10 est un numéro exceptionnel : c'est un spécial "Semaine des métiers de la communication" (l'événement de l'année au collège de Boulay); un tirage jamais atteint (500 exemplaires); un rédactionnel " à tout casser" (avec une exclusivité) et une grande première, avec le concours des "Bébés Profs"..."

Au sommaire :

la vie du club; le Club Tiers-Monde; une interview de Franck PICCARD; le journal de Boulay ("Bolchener Zeitung" : 1897-1921); une grande enquête sur la télévision locale de Guerting (800 habitants, proche de Boulay); le concours des "Bébés Profs" et un article de 2 pages intitulé "Mitterrand à Boulay" (en fait, une interview de la boulageoise qui l'avait caché en 1941 à Boulay après son évasion d'un camp).

Pourquoi n'a-t-il pas été interdit et pourquoi 200 exemplaires ont-ils été "amputés" de l'article sur Mitterrand?

Rappel : le 2ème tour des élections présidentielles en 1988 a eu lieu le dimanche 8 mai!

Les premiers numéros de ce "Bahut" ont été mis en vente le jeudi 5 mai...notamment, dans un village près de Boulay, où résidait un parent d'élève (instituteur, membre du PS et responsable d'une association de parents d'élèves) qui s'est "empressé" de remettre un exemplaire de ce N° 10 à un homme politique qui, lui-même, l'a remis à M.Mesliand, Recteur de l'académie de Nancy-Metz.

Lundi 9 et mardi 10 mai, branle-bas de combat!

Entre les appels téléphoniques des syndicats, des partis politiques, des journalistes...pour se terminer à Metz, à 17h30 à l'Inspection académique où le Recteur avait convoqué d'urgence l'animateur du "Club Média" et le principal du collège.

Rencontre "orageuse"...et, interdiction de vendre les 500 exemplaires du "Bahut" avec l'article concernant Mitterrand, qui devait être remplacé par l'interview d'un journaliste (il faut dire que Mme Baron, la "sauveuse" du futur Président de la République n'était pas "tendre"sur son manque de reconnaissance!).

L'animateur, après quelques minutes d'échanges peu diplomatiques, accepte le "retrait" de l'article incriminé...tout en se gardant bien de préciser au Recteur, que près de 300 exemplaires avaient déjà été vendus!

L'animateur s'est toujours prévalu de sa bonne foi (pas d'arrière-pensées "politiques" comme l'avaient suggéré certains) obnubilé qu'il était de "vendre" les 500 exemplaires de ce numéro spécial "semaine des métiers de la communication"!

lien permanent